Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Intoxications alimentaires : ne laissez pas votre viande sur le comptoir

jeudi, 11 juillet 2019 à 13:00 - L’été est la saison préférée des bactéries pour se développer rapidement dans la nourriture que vous laissez sur le comptoir. Les intoxications alimentaires affectent un Canadien sur huit, chaque année.

« On peut contracter le norovirus et pour ce qui est des bactéries les plus fréquemment rencontrées, il y a notamment la salmonelle, E. coli, Campylobacter et une bactérie qui cause des maladies plus sévères, la listériose », affirme Dr Geneviève Cadieux, médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de Montréal.

En cette saison du barbecue, la Santé publique donne les conseils suivants pour éviter de tomber malade.

1- Laver

Premièrement, il est important de se laver les mains et de nettoyer les surfaces de travail et les ustensiles qui seront utilisés.

Il faut également décongeler sa viande au réfrigérateur, plutôt qu’à la température ambiante.

« On devrait toujours décongeler au frigo. C’est la meilleure manière d’éviter que les bactéries se reproduisent », ajoute la Dr Cadieux.

2- Cuire

Deuxièmement, la viande doit être cuite à point avant d’être consommée.

« C’est un thermomètre de cuisson qu’on doit utiliser pour vérifier la température, on doit l’insérer dans la partie la plus épaisse de la nourriture. Pour avoir toutes les températures de cuisson, on peut se référer au guide du MAPAQ », ajoute-t-elle.

3- Séparer

Troisièmement, séparer les boulettes crues des boulettes cuites permettra d’éviter la contamination croisée.

4- Réfrigérer

Finalement, après avoir terminé la cuisson, les restes de nourriture doivent être mis au réfrigérateur dans un délai d’une heure durant l’été.

« La nourriture qui va au frigo devrait être gardée entre 0 et 4 degrés. Si on est en pique-nique, on amène une glacière et on s’assure de ne pas l’ouvrir trop fréquemment afin de maintenir la température intérieure. On peut même apporter deux glacières séparées. Celle des breuvages, on va probablement l’ouvrir plus souvent », précise la Dr Cadieux.

Les intoxications alimentaires se règlent habituellement par elles-mêmes en quelques jours, mais certains groupes d’individus, tels que les aînés, les femmes enceintes et les jeunes enfants, sont plus susceptibles de développer des symptômes plus sévères pouvant causer leur décès.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité