Expired Nouvelles - Arrachez-vous l’herbe à poux? Voici pourquoi vous devriez. - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
Le fléau de l'herbe à poux

Arrachez-vous l’herbe à poux? Voici pourquoi vous devriez.


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 12 août 2015 à 8 h 14 - L’herbe à poux représente l’une des pires bêtes noires des victimes d’allergies saisonnières. Le pollen de cette plante, qui se retrouve un peu partout au Québec représente un des plus forts potentiels allergéniques. La météo a cependant limité les impacts depuis le début de la saison.

Moins pire cette année

Les conditions météo ont limité la propagation de pollen depuis le début de la saison, alors que le temps sec n’a pas autant contribué à libérer les grains de pollen. Cette réalité s’est fait sentir sur les tablettes des pharmacies.

« Il y a toujours un pic au mois d’août à cause de l’herbe à poux. Mais cette année, c’est un peu plus tranquille qu’à l’habitude », confirme Pierre-Marc Gervais, pharmacien.

L’herbe à poux en trois faits

- Le pollen peut voyager sur une distance atteignant 800 mètres

- Au Québec, 1 personne sur 7 souffre de la rhinite saisonnière

-On suggère d’arracher ces plantes autour du 15 juillet et du 15 août

Aggravation à cause du climat

Les changements climatiques ont un impact sur la prolifération de l’herbe à poux. En effet, étant donné la hausse globale de la température au Québec (environ 1 °C de 1961 à 2010), on observe une augmentation des concentrations de pollen ainsi que de la force des allergènes. À Montréal, la période de pollinisation est passée de 40 à 68 jours de 1994 à 2002.

Cette variation climatique a également des impacts reconnus sur la propagation de la maladie de Lyme sur le territoire québécois. Une des solutions mises de l’avant au cours des dernières années est l’arrachage de ces plantes autour du 15 juillet et du 15 août, période durant laquelle l’herbe fleurit et produit du pollen. Ces opérations tenues dans des municipalités sur une base volontaire permettraient de réduire considérablement la concentration d’allergènes dans l’air.

Deux plantes souvent confondues

L’herbe à poux est souvent confondue avec l’herbe à puce. La première est responsable de l’augmentation de pollen et d’allergènes dans l’air, tandis que la deuxième occasionne une réaction (inflammation ou brûlure) sur la peau. Contrairement à l’herbe à puce, vous pouvez arracher à la main l’herbe à poux ou tout simplement la déraciner avec un outil de jardinage.

L’herbe à poux (à gauche) et l’herbe à puce (à droite) n’ont pas les mêmes effets sur la santé.

Le Québec au cœur de la saison de l’herbe à poux. Une personne sur sept souffre d’allergies à cause de cette plante. Est-ce votre cas?

Posted by MétéoMédia on 11 août 2015

Des impacts coûteux

Les allergies au pollen représentent une facture salée pour les personnes qui en souffrent et le système hospitalier. En 2005, les coûts collectifs de cette allergie se situaient entre 156 et 240 millions de dollars par année. La rhinite allergique est cependant « sous-diagnostiquée » puisqu’elle peut être traitée avec des médicaments vendus sans ordonnance.

« Plusieurs de ces médicaments étaient sous ordonnance antérieurement, mais avec l’usage, on s’est rendu compte qu’ils étaient sécuritaires et efficaces », ajoute M. Gervais. Le pharmacien assure qu’il n’y a pas de risque d’être désensibilisé aux médicaments avec l’usage. « Par contre, selon le profil de chaque personne, certains médicaments vont fonctionner mieux que d’autres », conclut Pierre-Marc Gervais.

Les principaux sites

On retrouve principalement l’herbe à poux sur des terres peu fertiles comme le bord des rues et des trottoirs, des terrains et aux abords des voies ferrées.

SOURCES : Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec | Portail Santé Québec | Rapport Santé publique 2005


À VOIR ÉGALEMENT: LES DANGERS DE LA BERCE DU CAUCASE :

Détecter l’herbe à puce qui brûle la peau
Maladie de Lyme : expansion rapide aggravée par le climat
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité